Le Roi Lion et les coulisses de Disney par M. Bobine

Le Roi Lion à fait son grand retour cet été sous la caméra virtuelle de Jon Favreau. En effet, il s’agit du nouveau remake plus ou moins « live » d’un grand classique des Studios Disney, le troisième à sortir cette année après Dumbo et Aladdin. Jon Favreau était d’ailleurs déjà aux commandes d’un de ces remakes puisque c’est lui qui a réalisé Le Livre de la Jungle version 2016. Sous la présidence de Bob Iger, Disney n’a pas fini de presser son catalogue comme un citron puisque c’est bientôt au tour de Mulan et de La Petite Sirène d’avoir les faveur d’un remake au cinéma.

On ne vous cache pas que dans l’équipe du Ciné-club de M. Bobine, on a un peu de mal à saisir l’intérêt artistique de ces remakes live… D’ailleurs, malgré son rendu photoréaliste, Le Roi Lion version 2019 n’est pas du tout un film live puisqu’il a été entièrement animé par ordinateur, c’est donc encore un film d’animation… Si la créativité semble avoir définitivement déserté le studio aux grandes oreilles, difficile de nier que cette stratégie fonctionne du tonnerre. Il ne fait aucun doute pour nous que le Roi Lion de Jon Favreau va faire un carton atomique et rejoindre en quelques jours le club des milliardaires, de plus en plus dominé par les productions Disney. Mais avant d’être ce monstre de l’entertainment, le Studio Disney à bien failli disparaître plus d’une fois…

A travers le Roi Lion, c’est une autre histoire qui va nous intéresser aujourd’hui. Une histoire de pouvoir, de trahison, d’ascension et de chutes vertigineuses, une histoire qui s’inscrit dans le fameux Cycle de la vie cher à Mufassa et qui ressemble étrangement à celle que nous raconte Le Roi Lion. En effet, le film arrive pile poil au milieu des années ou Michael Eisner était le PDG de Disney, et il illustre à merveille tout ce qui s’est tramé, de la Disney Renaissance qui démarre avec le carton au cinéma de La Petite Sirène et qui culmine avec Le Roi Lion jusqu’à la chute de son PDG qui a changé un royaume jadis fertile en un terre dévastée.

Le Roi Lion :
Réalisé par Rob Minkoff et Roger Allers
Avec James Earl Jones, Jeremy Irons, Matthew Broderick
Genre : drame, animation, Disney

Réalisation, voix, montage : Julien Pavageau
Écriture, recherche : Cyril Rolland

Si vous souhaitez compléter cet épisodes, on vous invite à écouter notre podcast sur l’animation et les studios Disney, ainsi que nos épisodes du ciné-club de M. Bobine consacré à d’autres productions du studio aux grandes oreilles comme Le Monde de Nemo, Star Wars épisode VII, Star Wars épisode VIII. Il est également largement question des productions Disney dans notre épisode consacré au rajeunissement numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.