Le Ciné-club de M. bobine

Happy Feet : l’analyse de M. Bobine

Animaux rigolos, chansons pop et message positif, Happy Feet a tous les attributs du film pour marmots par excellence. Mais c’est sans compter sur la présence de George Miller à la réalisation. L’équation « animaux rigolos + chansons à gogo = films pour marmots », valable pour le tout-venant de… lire la suite

Le 3 novembre 2017

Blade Runner : Rick Deckard est-il un réplicant ?

Alors que Denis Villeneuve a ressorti Harrison Ford de son hospice pour incarner à nouveau l’emblématique Rick Deckard dans son pénible Blade Runner 2049, le réalisateur québécois se garde bien de répondre à la question qui divise les fans du film de Ridley Scott depuis des années : Rick Deckard… lire la suite

Le 20 octobre 2017

Star Trek et le son dans l’espace

La nouvelle série Star Trek : Discovery ne se contente pas de fouler du talon tous les principes de la Fédération (ainsi que ceux de la dramaturgie), elle enfreint également une des règles de l’univers : il ne peut pas y avoir de son dans l’espace. C’est d’ailleurs le cas… lire la suite

Le 13 octobre 2017

City of Life and Death : l’analyse de M. Bobine

Saviez-vous qu’avant de filmer d’adorables bébés pandas dans Nés en Chine, Lu Chuan a mis en scène un film sur une page aussi sombre que controversée de l’histoire Chinoise ? Sorti en 2009, City of Life and Death (ou Nanjin! Nanjin! en version originale) traite des atrocités commises par les… lire la suite

Le 8 septembre 2017

Shin Godzilla : l’analyse de M. Bobine

Aujourd’hui nous allons parler de la plus terrifiante apparition de Godzilla, non pas dans le remake américain de 2014 par Gareth Edwards, ni même dans le Godzilla de Roland Emmerich, mais dans Shin Godzilla (ou Godzilla Resurgence) d’Hideaki Anno et Shinji Higuchi sorti en 2016. Confronté à la lourde tâche… lire la suite

Le 14 juillet 2017

harry potter et le prisonnier d’azkaban : l’analyse de M. bobine

Le passage éclair d’Alfonso Cuarón sur la franchise Harry Potter n’a pas été particulièrement discret. En effet, le cinéaste mexicain va profiter de la confiance du studio et d’un budget confortable pour changer tout ce qu’avait mis en place son prédécesseur : Chris Columbus. Si le cinéaste a par la… lire la suite

Le 26 mai 2017