Le Ciné-club de M. bobine

Shin Godzilla : l’analyse de M. Bobine

Aujourd’hui nous allons parler de la plus terrifiante apparition de Godzilla, non pas dans le remake américain de 2014 par Gareth Edwards, ni même dans le Godzilla de Roland Emmerich, mais dans Shin Godzilla (ou Godzilla Resurgence) d’Hideaki Anno et Shinji Higuchi sorti en 2016. Confronté à la lourde tâche… lire la suite

Le 14 juillet 2017

harry potter et le prisonnier d’azkaban : l’analyse de M. Bobine

Le passage éclair d’Alfonso Cuarón sur la franchise Harry Potter n’a pas été particulièrement discret. En effet, le cinéaste mexicain va profiter de la confiance du studio et d’un budget confortable pour changer tout ce qu’avait mis en place son prédécesseur : Chris Columbus. Si le cinéaste a par la… lire la suite

Le 26 mai 2017

Conan le Barbare : l’analyse de M. Bobine

Aujourd’hui il va être question de grands guerriers, de musiques symphoniques et de hautes aventures, puisque M. Bobine nous parle de Conan le Barbare de John Milius sorti en 1982. Avec des personnages comme Conan, Kull ou Solomon Kane, Robert Howard a contribué à la création d’un genre haut en… lire la suite

Le 3 mars 2017

M. Bobine et le High Frame Rate

La semaine dernière sortait le dernier film de Ang Lee : Un jour dans la peau de Billy Lynn dont la particularité est d’avoir été tourné en Imax 3D  en High Frame Rate, c’est à dire à 120 images par secondes, soit un framerate cinq fois plus élevé que la… lire la suite

Le 10 février 2017

Le Monde de Nemo : l’analyse de M. Bobine

Si le Monde de Nemo est l’une des productions les plus emblématiques du studio Pixar, c’est peut-être parce le film d’Andrew Stanton n’est pas tant une excursion dans les fonds marins qu’une exploration du cerveau de ses personnages. Au programme de cet épisode : des requins végétariens, du stress post-traumatique,… lire la suite

Le 27 janvier 2017

The Impossible : l’analyse de M. Bobine

A l’occasion de la sortie au cinéma de Quelques minutes après minuit (A Monster Calls en VO), M. Bobine revient sur le précédent chef d’œuvre du réalisateur espagnol Juan Antonio Bayona : The Impossible. A sa sortie, The Impossible fut férocement descendu par une partie de la critique qui n’avait… lire la suite

Le 6 janvier 2017