Le cinéma de Tsui Hark – Les lives de M. Bobine

La rétrospective Tsui Hark du festival nantais des 3 Continents vient de s’achever, et comme la délégation du Ciné-club de M. Bobine présente lors du festival ne s’en est toujours pas remis, on a décidé de prolonger l’expérience et de consacrer un live à celui que l’on surnomme le Steven Spielberg chinois.

Évidemment, on ne va pas aborder l’intégralité de la filmographie de Tsui Hark parce qu’avec plus d’une quarantaine de films, j’ai calculé qu’il nous faudrait au moins 3 jours consécutifs sans pauses pipi pour en faire le tour… Et puis le fait est que nous n’avons pas vu tous ses films.

On a donc décidé de s’intéresser aux 14 films du Spielberg chinois diffusés dans le cadre du festival des 3 continents, d’abord parce qu’on les a vu il y a à peine une semaine et qu’ils sont encore tout frais dans nos mémoires, ensuite parce que même s’ils ne représentent qu’une petite portion de la filmographie de Tsui Hark, ces 14 films sont assez représentatifs de la richesse et de l’éclectisme du réalisateur hongkongais, même s’il y avait un oubli de taille dans cette rétrospective, le chef d’oeuvre de Tsui Hark et le rôle le plus introspectif de Jean-Claude Van Damme : Piège à Hong Kong

Bon, comme on a déjà parlé de Zu, les guerriers de la montagne magique dans notre dernier épisode du Ciné-club de M. Bobine, on va sauter les premiers films du Spielberg chinois pour s’intéresser à Shanghai Blues, Peking Opera BluesHistoire de Fantômes chinois qui n’est pas officiellement un film de Tsui Hark et sur lequel on ne va pas trop s’attarder puisqu’on l’évoque aussi dans notre dernier épisode, Il était une fois en Chine et sa suite La Secte du Lotus Blanc, L’auberge du dragon, Green Snake, The Lovers, Le Festin Chinois, The Blade, Time and Tide et la série des Detective Dee.

Bon, en 3h30 de podcast, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de caser Piège à Hong Kong, mais vous conviendrez que le programme était plutôt chargé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.