Le cinéma d’Elio Petri par M. Bobine

Si je vous parle du cinéma Italien, le nom d’Elio Petri n’est peut-être pas le premier qui vous viendrait en tête. Pourtant, si on le connaît au moins pour des films comme Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon qui a reçu l’Oscar du meilleur film étranger en 1971 et La classe ouvrière va au paradis qui fut récompensé de la Palme d’Or l’année suivante, la filmographie d’Elio Petri ne se limite bien évidemment pas à ces deux films. En effet, dans les films un peu moins connu du cinéaste italien, on trouve un film de science-fiction pop et psychédélique : La Dixième Victime, des comédies grinçantes comme La propriété, c’est plus le vol, un film qui se revendique de l’héritage du cinéma de Pier Paolo Pasolini et qui critique le pouvoir italien de l’époque : Todo modo

En plus d’avoir une filmographie plus riche qu’elle n’y paraît, Elio Petri à collaboré avec de grands noms du cinéma comme Ennio Morricone qui composa les bandes originales de sept de ses films, ou encore le scénariste Tonino Guerra, qui a écrit pour de célèbres cinéastes comme De Sica, Fellini, Antonioni, Angelopoulos, ou encore Tarkovski. Pour l’anecdote, on trouve même une référence explicite à La Dixième Victime d’Elio Petri dans une comédie bien grasse comme Austin Powers !

Aujourd’hui, on vous invite donc à découvrir ou a redécouvrir un cinéma contestataire, brutal, comique, satirique, psychédélique, surréaliste, mais surtout un cinéma un peu méconnu : celui du réalisateur italien Elio Petri !

Pour l’occasion, cet épisode est écrit par Vincent Capes, le taulier de la chaîne YouTube Zo Anima qu’on vous invite bien évidemment à explorer et qui nous a récemment écrit un nouvel épisode du Ciné-club de M. Bobine consacré à Peeping Tom (aka Le Voyeur par chez nous) du cinéaste britannique Michael Powell !

Et si le cinéma engagé qui ne caresse pas le spectateur dans le sens du poil ne vous fait pas peur, on vous invite à regarder notre épisode consacré au Gouffre aux Chimères de Billy Wilder !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.