Quentin Tarantino le mercenaire par M. Bobine

Si je vous dit « Quentin Tarantino », le premier mot qui vous passera par la tête ne sera probablement pas « Blockbuster… En effet, ce dernier est plutôt connu pour être l’auteur par excellence, travaillant en toute indépendance sur ses propres scénarios. Et pourtant, le site d’info ciné Deadline annonçait que Quentin Tarantino développait un pitch pour un futur Star Trek classé R et qu’une writer’s room avait été mise en place pour en tirer au plus vite un scénario.

Si ça vous paraît bizarre de voir Quentin Tarantino sur un Blockbuster à 200 millions de patates, il est temps de rappeler que le réalisateur de Pulp Fiction n’est absolument pas étranger au monde merveilleux des blockbusters car au début de sa carrière, Tarantino a été un script doctor aussi discret qu’efficace au service des tristement célèbres Don Simpson et Jerry Bruckheimer qui étaient considérés comme la lie du cinéma Hollywoodien de l’époque. Pour en savoir plus, on vous renvoie évidemment vers notre double épisode consacré au terrible duo qui ont façonnés les années 80 !

Ainsi, nous avons essayé de retrouvé les traces du travail de Quentin dans deux blockbuster produits par les deux lascars : USS Alabama de Tony Scott et The Rock de Michael Bay !

En bonus, voici un du commentaire audio de Hot Fuzz dans lequel Quentin Tarantino discute avec Edgar Wright de sa participation à USS Alabama de Tony Scott et à The Rock de Michael Bay.

Et pour conclure, voici la célèbre scène tirée de Sleep with Me de Rory Kelly dans laquelle Tarantino nous explique pourquoi Top Gun est, selon lui, l’un des films les plus subversif produit par le système hollywoodien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.