Snowpiercer de Bong Joon-ho : l’analyse de M. Bobine

Si le nom de Bong Joon-ho est ddésormais associé au carton de son excellent film Parasite, le cinéaste coréen s’était déjà fait plusieurs fois remarqué tant par le public que par la critique, notamment avec Snowpiercer, le Transperceneige qui est une adaptation assez libre d’une bande dessinée française de science fiction : le Transperceneige de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette.

Mais si Bong Joon-ho prend des libertés avec l’œuvre qu’il adapte sur grand écran, c’est pour mieux retranscrire le propos et l’ambiance de la bande dessinée. Avec Snowpiercer, l’ambition de l’auteur de Memories of Murderd’Okja et de The Host, c’est de livrer une œuvre universelle et populaire avec un budget pourtant très serré et un casting international. M. Bobine va donc tenter de comprendre comment Bong Joon-ho à su mener son train à bonne gare, que ce soit par sa fabrication ou ses partis pris radicaux.

En complément, nous avons eu l’immense honneur d’animer la soirée des Ambassadeurs Cinéma d’Angers durant laquelle était projeté le Snowpiercer de Bong Joon-ho ! Évidemment, l’évènement a été filmé ! Nous vous invitons aussi à jeter un œil à notre analyse croisée de Parasite, son dernier film, avec le Gone Girl de David Fincher !

réalisation : Julien Pavageau
Écriture, recherche : Yoan Orszulik

Snowpiercer, le Transperceneige :
Réalisé par Bong Joon-ho
Avec Chris Evans, Tilda Swinton, Song Kang‑ho
Genre : science fiction
Adapté du Transperceneige de Jacques Lob, Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.