The Social Network de David Fincher, par M. Bobine

Dans l’équipe du Ciné-club de M. Bobine, on aime énormément The Social Network de David Fincher. On peut même dire que le film talonne Mad Max Fury Road dans notre classement personnel, ce qui n’est pas rien !

Alors OK, ce n’est pas super original, mais bon… avec David Fincher à la réalisation, Aaron Sorkin au scénario, Jeff Cronenweth à la lumière, Atticus Ross et Trent Reznor à la musique, sans parler des performances de Jesse Eisenberg, Andrew Garfield ou Arnie Hammer, forcément, The Social Network est largement au-dessus du tout-venant de la production hollywoodienne. C’est même un peu problématique quand on se lance dans une vidéo sur le film de Fincher, car on pourrait l’analyser et le commenter pendant des heures tant chaque aspect, depuis la profondeur de champ jusqu’à la musique en passant par les décors ou les éclairages, est porteur de sens.

C’est pourquoi on a préféré se concentrer sur une séquence précise de The Social Network, un morceau de bravoure cinématographique qui montre comment Aaron Sorkin et David Fincher ont réussi à dépasser le sujet du film, à savoir la création de Facebook, pour livrer une réflexion acerbe sur les conséquences de la révolution numérique. Aujourd’hui, on va donc parler de la séquence de création de Facemash, mais aussi des ponts entre The Social Network et un autre célèbre film de David Fincher : Fight Club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.