harry potter et le prisonnier d’azkaban : l’analyse de M. bobine

Le passage éclair d’Alfonso Cuarón sur la franchise Harry Potter n’a pas été particulièrement discret. En effet, le cinéaste mexicain va profiter de la confiance du studio et d’un budget confortable pour changer tout ce qu’avait mis en place son prédécesseur : Chris Columbus. Si le cinéaste a par la suite été en mesure de concrétiser des projets personnels tels que Les Fils de l’Homme ou Gravity, son volet des aventures du jeune sorcier à l’école de Poudlard à pourtant divisé le public. Si Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban​ est souvent considéré par les cinéphiles comme le meilleur film de la série, pour les Potterheads acharnés, c’est une toute autre histoire. Vécu par certains comme une trahison complète de l’œuvre de J.K. Rowling​, ce troisième volet est pourtant, à notre sens, l’épisode le plus fidèle à l’esprit des romans de Rowling.

C’est donc en jurant solennellement que nos intentions sont mauvaises que nous vous présentons le nouvel épisode du Ciné-club de M. Bobine !

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban​ : l’analyse de Monsieur Bobine

Réalisation, voix, montage : Julien Pavageau
Écriture, recherche : Cyril Rolland

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban :
Réalisé par Alfonso Cuarón
Avec Emma Watson, Daniel Radcliffe, Rupert Grint,
Genre : fantastique
Adapté de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban de J.K. Rowling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.