Jurassic Park de Steven Spielberg – l’analyse de M. Bobine

Jurassic Park aurait du être un simple blockbuster de commande, mais c’était sans compter sur le génie de son réalisateur : Steven Spielberg.

Avant d’envisager d’utiliser des images de synthèses, Spielberg avait envisagé de donner vie à ses dinosaures en Stop Motion. Ce faisant, il revendiquait clairement la filiation avec des films comme King Kong ou La vallée de Gwangi, et leurs monstres animés avec amour par les légendaires Willis O’Brien et Ray Harryhausen. Mais lorsque Steven Spielberg assiste aux premiers tests de dinosaures en CGI de Dennis Muren, le réalisateur adoptera définitivement l’imagerie numérique. Un choix qui aura des répercussions sur la mise en scène, mais également sur la narration du film !

Monsieur Bobine se plonge dans la genèse et l’héritage d’un film qui aura révolutionné l’imagerie numérique et l’industrie du cinéma, pour le meilleur et pour le pire.

Et qu’avons-nous pensé nous de la ressortie en 3D de Jurassic Park ? La réponse dans notre tout premier podcast de Cinéphylis.

Comme on aime beaucoup Steven Spielberg, vous pouvez retrouver nos analyses d’autres de ses films comme Indiana Jones et le Temple Maudit, E.T., L’extra-terrestre ainsi qu’un long podcast consacré à Ready Player One.

Jurassic Park : l’analyse de Monsieur Bobine
Réalisation, voix, montage : Julien Pavageau
Écriture, recherche, montage : Cyril Rolland

Jurassic Park :
Réalisé par Steven Spielberg
Avec Sam Neill, Laura Dern, Jeff Goldblum, Richard Attenborough
Genre : Aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.