Les Oscars 2020 : les résultats du bingo de M. Bobine

Bong Joon-ho, le grand gagnant des Oscars 2020La cérémonie des Oscars 2020 s’achève sur le sacre de Parasite ! Alors on a beau adorer le cinéma de Bong Joon-ho, je vous avoue qu’on ne l’avait pas vu venir celle-là… D’ailleurs, vous n’avez pas été très nombreux à l’avoir trouvé puisque la majorité d’entre vous ont pronostiqué la victoire du grand favori de cette cérémonie des Oscars : 1917 de Sam Mendes ou encore celle de Quentin Tarantino et de son Once Upon a Time… in Hollywood. Et ben non, perdu, pour une fois le jury a décidé de se sortir les doigts du fondement et de donner pour la première fois l’Oscar du meilleur film à un film en langue étrangère. Ceci dit, on ne peut pas trop vous reprocher de vous être planté (d’autant plus qu’on s’est gouré aussi) puisque l’académie des Oscars ne nous a pas vraiment habituée à récompenser des bons films. D’ailleurs, l’an dernier ce n’était pas le Roma d’Alfonso Cuarón qui avait eut l’Oscar du meilleur film, mais le mollasson et consensuel Green Book de Peter Farrelly.

Mais trêve de bavardages, passons aux choses sérieuses puisque l’édition 2020 du Bingo des Oscars du Ciné-club de M. Bobine s’achève sur le retour du roi : Matthieu Galley qui reprend sa place de grand gagnant après sa défaite de l’an dernier face à Guillaume Tixier. Cependant, c’est une victoire dans un mouchoir de poche puisqu’il ne gagne que d’un petit point sur ses challengers. CinéMercantile en revanche n’a pas fait dans la demi-mesure car avec un seul point, il est le grand perdant du bingo des Oscars 2020. Pourtant, il a expérimenté une méthode aussi novatrice qu’audacieuse pour remplir sa grille de pronostics : il a décidé de voter pour un film qui n’est nominé dans aucune catégorie. Qui sait, peut-être cette stratégie radicale portera ses fruits l’année prochaine !

Première place (21 points) :

Matthieu Galley

Deuxième place (20 points) :

Guillaume Tixier
Polo Eigsi

Troisième place (16 points) :

Arthur Geoffroy
Renaud Daniel

Quatrième place (14 points) :

Alexandre Gasulla
bishop72230
Gramoso David
Jérôme Gridelet
Ludovic Vallier
Marco Modol
Paul Raimbault
Thomas Gerber

Cinquième place (13 points) :

Alexis Auffret
Arnaud Thiry
Cyril Rolland
Hug Laco
The Bonnet Brothers
Yoan Orszulik

Sixième place (12 points) :

Maxime Clarisse
Thomas Pouteau
Trevor Emrys

Septième place (11 points) :

Violaine Paquel
Marha Madara
Julien Pavageau
Fred

Huitième place (10 points) :

Val
Jimmy Viandeur
Roman Dagbert

Neuvième place (9 points) :

David
Florian Atreides

Dixième place (8 points) :

Christine & the Queef
Gwendal Trombetta

Onzième place (7 points) :

Eric Malleret
JB Diplodanus Dialo-Balla Guibert

Douzième place (6 points) :

Hauru

Treizième place (5 points) :

Al Vin
Blanchard Nathan

Quatorzième place (1 point) :

CinéMercantile

Chaque année, nous décernons une note artistique aux pronostiqueurs les plus créatifs ! Bon, on va pas se mentir, on a souvent tendance à récompenser les grilles les plus moches, mais pour une fois, c’est la référence à JoJo’s Bizarre Adventure qui a fait pencher la balance pour la grille de Hug Laco et son M. Bobine métamorphosé en Dio Brando.

La grille de pronostics d'Hug LacoEn revanche, on revient très vite sur du classique avec la grille de Julien Pavageau (aka le taulier du Ciné-club de M. Bobine) qui réalise ici le pire montage Photoshop de sa carrière avec sa créature mi-Hellboy, mi-Cats, mi-Joker digne des abominations cosmiques qui hantaient les cauchemars de Lovecraft.

Les pronostics de Julien PavageauOn reste dans le registre des horreurs indicibles avec la grille de Cyril Rolland qui rend un vibrant hommage au réalisateur qu’il déteste encore plus que le céleri : Tom Hooper. Même si on a connu Cyril plus créatif par le passé, force est de constater que les chats humanoïdes en CGI moche de Cats font toujours autant froid dans le dos, surtout quand on a en mémoire certaines scènes frisant le body horror, comme dans cet extrait ou Rebel Wilson retire littéralement sa peau après avoir bouffé des cafards. The horror… The horror…

Oscars 2020, la grille de Cyril RollandEn quatrième position, voici la grille de Val à laquelle nous allons simplement nous contenter de répondre « oui ».

Les pronostics de Val (les Oscars 2020)Enfin, saluons l’effort de Renaud Daniel qui a tenté d’écrire « Bobine » à partir du logo minimaliste du nouveau projet du visionary director Denis Villeneuve : Dunc.

la grille de Renaud Daniel (Oscars 2020)On se quitte avec la très belle composition d’Aurélien film qui a décidé de remplir ses pronostics avec des images plutôt qu’en cochant bêtement des cases, une admirable façon de nous rappeler que le cinéma est avant tout un art visuel (Bon par contre, c’est très joli, mais comme j’ai une quarantaine de copies à corriger, je préfère malgré tout que vous cochiez les cases, du coup cette grille est hors concours).

la grille de pronostics des Oscars de Aurélien FilmsVoilà, le Bingo des Oscars 2020 est terminé ! On se donne rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.